Présentation

CSIP KB

Ile de France

Cabinet de Soutien à l'Insertion et à la Procédure


Vous êtes en situation de détresse et vous n'êtes pas suffisamment insérés dans la société française ? Nous vous assurons un accompagnement adapté à vos besoins pour faciliter vous conditions d'accueil et d'intégration au regard des textes. 

Le CSIP-KB-IDF s'engage avec vous dans un parcours personnalisé d'intégration républicaine visant à favoriser votre autonomie et votre insertion.

Que signifie être en situation irrégulière sur le territoire français ?

C’est le fait pour une personne d’origine étrangère de résider en France sans disposer de documents administratifs lui autorisant à séjourner sur le territoire français. Ces documents administratifs communément appelés Titres de Séjour ou Cartes de Résident sont délivrés par les autorités administratives dans le cadre de la législation française de l'immigration en application du Code ESEDA (Code de l’Entrée et du Séjour des Etrangers et Apatrides).
Une situation de séjour irrégulier a deux origines possibles : soit un étranger est entré sur le territoire français sans disposer des documents nécessaires (visa ou titre de séjour), soit il y est demeuré après l'expiration de son droit au séjour (visa ou titre de séjour).


Selon le
Ministère de l'Intérieur, 90 % des étrangers en situation irrégulière, dits « sans-papiers » sont entrés sur le territoire français de façon légale.
L'illégalité de leur situation n'intervenant qu'après l'expiration de leur droit au séjour, souvent après un refus de l'administration préfectorale de leur délivrer un titre de séjour, de le leur renouveler ou de le leur prolonger. N'hésitez donc plus, le CSIP KB est là pour gérer toutes situations en toutes circonstances.


Le chiffre des régularisations d'étrangers en situation irrégulière en France, notamment au titre de la circulaire publiée par
Manuel Valls (ancien ministre de l'intérieur et premier ministre) en novembre 2012 a atteint, en 2013, le nombre record de 35 000, soit une augmentation de plus de 50 % par rapport à 2012. Un chiffre inédit qui acte un tournant dans la manière de gérer ce qui a longtemps été un « trou noir » de la politique d'immigration en France. On est ainsi passé précisément de 23.294 étrangers régularisés au titre de ce qui s'appelait, en 2012, « l'admission exceptionnelle au séjour », à 35 204 régularisations en 2013, au titre de la circulaire de M. Valls. Soit 11 910 régularisations de plus ! Ce chiffre n'a de cesse d'évoluer. L'année 2017 continue de faire ses preuves.
Si l'on ajoute les étrangers régularisés pour « maladie », soit 6 000 personnes et ceux régularisés en tant que « parents d'enfant français », soit environ 3 000 personnes, plus quelques autres, ce sont environ 45 000 personnes qui ont été régularisées en 2013 et de plus en plus en 2014, 2015, 2016 et 2017.

Par ailleurs les étudiants étrangers sont les victimes impuissantes de règles de plus en plus contraignantes relatives aux changement de statut. 

Expert en conseil et accompagnement, le CSIP-KB-IDF intervient dans divers domaines en France et à l'international : il opère au niveau des consulats français à l'étranger pour l'obtention des visas d'entrée sur le territoire français. Il assiste les étrangers auprès des services préfectoraux et de l'OFII, dans le cadre des procédures de régularisation et d'asile. Il intercède dans les procédures de relogement auprès des Mairies et s'occupe de l'insertion des personnes en détresse. Il permet l’inclusion de ressortissants étrangers en situation irrégulière au sein de la société française. 

Dans le cadre de leur réinsertion, les jeunes déscolarisés peuvent compter sur les compétences liées à l'enseignement et à la formation que procure le CSIP-KB-IDF auprès d'étudiants d'université et d'école supérieure de formations diplômantes en France.

Les salariés en difficulté peuvent également compter sur notre expertise dans le cadre de leurs droits et obligations.

Au profit des demandeurs d'emploi, nous vous assistons dans vos recherches et vous préparons aux entretiens d'embauche.